« Le Conseil des puissances alliées a reconnu que la Lettonie disposait de la pleine capacité d’État libre »

Le 26 janvier 1921, la Lettonie était reconnue « de jure » par les puissances alliées, victorieuses de la Première Guerre mondiale. Le centième anniversaire de cet événement, auquel contribua activement le ministre français des Affaires étrangères de l’époque – Aristide Briand – sera commémoré à Riga et dans tout le pays. Entretien avec Aurélie Royet-Gounin, ambassadrice de France en Lettonie. Propos recueillis par Matthieu Boisdron.

Quand avez-vous été nommée ambassadrice à Riga ? Aviez-vous préalablement à cela des liens avec la Lettonie ?

J’ai pris mes fonctions au printemps dernier et j’ai présenté mes lettres de créance au président de la République de Lettonie Egils Levits le 16 juin. Oui, la Lettonie est un pays avec lequel j’avais déjà des liens parce que pendant mes années d’étude à Sciences Po, j’ai pris part à un voyage organisé par une association qui s’appelait « Solidarité balte » au mois d’août 1992, donc juste après le retour de l’indépendance. J’ai passé quelques semaines en Lettonie à l’époque et j’y ai gardé des . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Aurélie Royet-Gounin