« La Pologne voudrait être perçue comme une grande puissance »

À l'heure du Brexit et du resserrement des liens franco-allemands, la Pologne semble jouer un rôle sous-calibré au sein de l'Union européenne. Alors que le pays a fêté le centenaire de son indépendance fin 2018, le débat sur sa partition dans le concert des nations reste encore ouvert. Entretien avec Isabelle Davion, maître de conférences à Sorbonne Universit . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Matthieu Boisdron