Les autorités en Hongrie ont acquis Candiru, le logiciel israélien qui espionne journalistes, activistes et politiciens

La Hongrie compte parmi les pays qui ont fait l'acquisition du logiciel espion israélien Candiru, dédié à la surveillance des politiciens, militants et journalistes, selon Citizen Lab. Ces révélations interviennent alors qu'un consortium de médias vient de mettre au jour l'utilisation par les autorités hongroises, et d'une dizaine d’États, d'un autre logiciel de surveillance israélien, Pegasus . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard