La chère campagne du gouvernement hongrois contre le rapport Sargentini

La dernière campagne médiatique du gouvernement hongrois, pour discréditer le rapport Sargentini adopté par le Parlement européen le 12 septembre, est une aubaine de plus pour les communicants et les médias pro-Fidesz. « Si le gouvernement hongrois est attaqué, c'est parce que nous avons décidé que la Hongrie ne deviendrait pas un pays d'immigration. Ne nous laissons pas faire. Protégeons la Hongrie . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée