Lassés de faire de la propagande, des journalistes quittent Origo

Le média était passé il y a quelques mois sous le contrôle total du gouvernement et est aujourd'hui l'un de ses principaux outils pour tenter de convaincre l'opinion publique que George Soros ourdit un complot international contre la Hongrie . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée