Hongrie : le renouveau national, cela passe aussi par le foot

Un capitalisme industriel régulé par l’Etat, une classe moyenne aisée et dynamique tirée vers le haut par une petite élite dirigeante, la famille et la religion (tant que celle-ci sert les desseins du pouvoir en place) comme piliers d’une société prospère. Tel est le projet de jeu affiché par "coach Orban" pour faire remonter son pays en ligue 1, dont il a été fort injustement exclu à la chute du Royaume, après la première guerre mondiale . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).