Le groupe de Visegrád s’érige contre le «dictat» de l’UE

L'avenir de l’Union européenne après le référendum britannique sur le Brexit a constitué le thème central évoqué lors de la rencontre des chefs de gouvernement du groupe de Visegrád (V4), qui s’est tenue mardi à Krynice, dans le sud-est de la Pologne.


Article publié le 7 septembre 2016 dans Radio Prague

A dix jours du sommet européen sur l’avenir de l’UE sans le Royaume-Uni, les Premiers ministres des quatre pays d’Europe centrale (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) entendaient accorder leurs violons afin de défendre une position commune face à leurs partenaires européens le 16 septembre à Bratislava.

« Nous savons ce qu’il faut faire pour que l’UE soit encore meilleure. » Ou encore « Le V4 est désormais une entité importante qui a du potentiel et de grandes ambitions. »Hôte . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Guillaume Narguet