Européennes 2019 : Des cochons en Pologne, des rats en Hongrie

Une insulte scandaleuse de la part d’une députée socialiste en Hongrie, des propos d’un journaliste libéral volontairement surinterprétés en Pologne. Mais dans les deux cas, les nationaux-conservateurs - Pis et Fidesz –qui s’adonnent à une victimisation sans bornes.

En se rendant le 25 avril sur le plateau de la chaîne ATV, Ildikó Borbély a rendu un bien mauvais service à sa famille politique. Pourquoi diable le parti au pouvoir . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée