En Hongrie, une loi ouvre la porte au « tourisme électoral »

Le Parlement a voté mardi en faveur d'un amendement qui stipule que ceux qui établissent une résidence n'ont pas besoin d'habiter réellement à cette adresse. De quoi alimenter la fraude électorale lors des prochaines élections, craignent l'opposition et des ONG . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée