Après le plombier polonais, le routier slovaque

L'image populaire du plombier polonais illustre bien mal les pratiques de dumping social auxquelles le président français Emmanuel Macron veut mettre un terme. Dans la réalité, ce sont souvent des entreprises ouest-européennes elles-mêmes qui y ont recours, comme en témoigne le syndicat belge dans son troisième "Livre noir sur le dumping social", paru la semaine dernière.

Pour sa troisième grande enquête sur les pratiques de dumping social, le syndicat socialiste belge UBT s'est penchée sur les pratiques des entreprises de transport belges, dont beaucoup ont crée des filiales en Slovaquie . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée