Le dirigeant du Jobbik visé par des fake news

Antisémite, islamophile, homosexuel, telles sont les caractéristiques toutes à la fois attribuées par le pouvoir à Gábor Vona, son rival d'extrême-droite. La campagne de calomnies à son encontre s'intensifie à mesure que le scrutin législatif approche. Drôles de prospectus que ceux reçus ces jours-ci dans les boites aux lettres du quartier Avas, à Miskolc, la troisième ville de Hongrie, dans le nord-est du pays. Ils affirment que le président du Jobbik, Gábor Vona, veut faire bâtir une mosquée dans leur quartier . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée