Dans les villages roms de Hongrie, le coronavirus est synonyme de faim

L'épidémie de coronavirus qui touche l'Europe a déjà de lourdes conséquences pour les populations roms d’Europe centrale et orientale qui survivent sans filet de sécurité. Dans le nord-est de la Hongrie, l'explosion du chômage et des prix des denrées alimentaires jette des villages entiers dans le désarroi, comme le montre un reportage réalisé par Index.hu.
À Szendrő, Tornanádaska et dans les autres petites localités du Borsod, dans le nord-est de la Hongrie, à la frontière avec la Slovaquie, on ne connait personne qui ait contracté le virus SARS-CoV-2. Mais les conséquences économiques et sociales de de l'épidémie sont pourtant déjà là, et elles sont déjà désastreuses pour cette région parmi les plus pauvres du pays et de tout le continent . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard