Bataille autour du Pont des Chaînes, emblème de Budapest

La municipalité de gauche de Budapest et le gouvernement de droite de Viktor Orbán s'écharpent autour de la rénovation du pont le plus emblématique de Budapest qui enjambe le Danube.
Le célèbre Széchenyi lánchíd, « Pont aux chaînes Széchenyi », inauguré en 1849 pour relier pour la première fois par un pont permanent Pest et Buda, peut-il tomber à l’eau ? L'œuvre de l’ingénieur écossais Adam Clark, qui est longtemps restée le plus grand pont suspendu par des chaînes au monde, peut-elle finir ans le fleuve comme lorsque l’armée allemande le fit exploser le 18 janvier 1945 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard