Viktor Orbán, bien au chaud au PPE

Et selon le quotidien de centre-gauche hongrois, le Népszabadság, cela n'est pas prêt de changer, malgré les vives tensions que le leader hongrois suscite dans sa famille politique européenne. Une source anonyme qualifiée de "haut rang à Bruxelles", explique ainsi que l'expulsion du Fidesz n'est pas à l'ordre du jour . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée