« Une énorme défaite stratégique pour Orbán ». Les réactions en Hongrie après le départ du Fidesz du PPE

Dans le camp du pouvoir, on veut croire que Viktor Orbán a eu le dernier mot. Dans l’opposition, on se réjouit qu’avec le départ du Fidesz du Parti Populaire européen, il se retrouve le bec dans l’eau, dans « un no man’s land politique . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée