Un commissariat de police chinois clandestin, rue Golgota, à Budapest

Il fait partie du vaste réseau administratif mis en place par la Chine pour maintenir la diaspora chinoise sous le contrôle idéologique du gouvernement . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).