Ukraine : la fermeture de trois chaînes de télévision pro-russes relève-t-elle de la censure ?

Le 2 février 2021, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en place une série de sanctions à l'encontre de Taras Kozak et de plusieurs de ses entreprises, dont trois grandes chaînes de télévision. La fermeture de ces chaînes de télévision pro-russe, pour des raisons de sécurité nationale relève-t-il de la censure ?

Une analyse proposée par Artur Koldomasov, expert en information internationale, membre du Think Tank ukrainien ADASTRA, partenaire du Courrier d'Europe centrale. Traduction par Gwendal Piégais.

Le Conseil de la sécurité nationale et de la défense, ukrainien, après avoir mis fin à l’émission de ces chaînes sur la télévision ukrainienne, a présenté la situation ainsi : en bloquant l'émission de ces chaînes, il s'agissait de punir « une activité terroriste . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Artur Koldomasov