Ukraine : inamovible Ianoukovytch

L'Ukraine votait hier au premier tour de ses élections présidentielles, 5 ans après la fameuse "révolution" orange.
Sans surprise, Viktor Ianoukovytch sort comme d'habitude en tête, avec 38% des voix, devant Ioula Timochenko à 25%. Arrivé cinquième de l'élection avec moins de 6% des suffrages, le président sortant Viktor Iouchtchenko n'aura pas, cette fois-ci, la tentation d'avoir recours à un scénario de services secrets russophiles, puisqu'il a lui-même empoisonné la vie politique de son pays pendant 5 ans. En attendant le second tour le 7 février, l'instabilité politique intérieure de l'Ukraine pourrait être à son paroxysme.

Viktor Ianoukovytch avait déja gagné les dernières présidentielles, mais, suspecté de fraudes, il avait dû accepter de refaire l'élection, en grande partie sous pression internationale. Les accusations préventives de fraudes électorales dans l'entre deux tours sont à nouveau au rendez-vous bien sûr, menées cette fois par Ioula Timoshenko. On note enfin que l'abstention à ce premier tour (60% de participation contre 75% en décembre 2004) montre un peuple ukrainien quelque peu intoxiqué par son élan démocratique.
Les . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

François Gaillard