Slovaquie : le parti néofasciste de Kotleba ne sera pas interdit

La Cour suprême a rejeté lundi une requête visant à dissoudre le parti d'extrême-droite fondé par Marian Kotleba, qui a obtenu un peu plus de 10 % des votes aux élections présidentielles en mars.

Il y a plus d'une décennie, en 2006, Marian Kotleba s'était vu infliger une défaite par la Cour suprême qui avait dissout son groupuscule ultranationaliste Communauté slovaque - Parti national . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard