Retour sur l’affaire Ákos vs Telekom

Fin décembre, après que le président du Parlement Lászlo Kövér ait proféré des déclarations rétrogrades sur les femmes en plein Congrès du Fidesz, le chanteur hongrois Akos a déclenché une affaire politico-économique en adoptant à sa suite des positions similaires. En effet, en réaction à une interview où celui-ci déclare que « ce n’est pas dans le rôle des femmes de gagner autant que les hommes », son sponsor Telekom a rompu son accord de partenariat avec lui, provoquant de multiples réactions d'indignation de la part du gouvernement Fidesz ainsi que des fans du chanteur . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée