Il y a un an, rencontre avec l’égérie de 56

L'an dernier, le jour de la fête nationale du 23 octobre célébrant le soulèvement de la Hongrie contre l'occupant russe, Hulala eu la chance de rencontrer au Cinéma Corvin Edina Koszmovszki, une des grandes figures de ce qui reste dans la mémoire collective comme la “Révolution de 1956”. Elle nous a livré son précieux témoignage sur ces évènements puis sur son parcours d'exilée en France.

Edina Koszmovszki fut, le 23 octobre 1956, la jeune fille qui a pris le micro pour prononcer le texte énumérant les 16 revendications des étudiants de Budapest envers le régime contrôlé par Moscou. Elle est donc l'égérie de la prise de contrôle de la radio nationale, un des grands symboles de la Hongrie résistante et aspirant à l'indépendance.

Après son passage en direct à la télévision Duna, à l'endroit où les insurgés de 56 se sont repliés derrière des barricades de fortune quand les chars russes intervenaient . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

François Gaillard