Rebondissement dans l’affaire Ophélie

Le tabloïd hongrois Blikk continue d'en faire ses choux gras. En Une mardi, c'est encore son père, Francis Bretnacher, qui s'exprimait sur les circonstances de la mort d'Ophélie. Selon lui et les nouvelles analyses d'un médecin légiste, l'étudiante Erasmus française serait morte dix heures après ce qui a été originellement constaté. Pour M. Bretnacher, cela exclue la thèse du suicide et montre qu'elle aurait été détenue contre son gré dans un lieu inconnu de 2 heures du matin jusqu'à midi.
A la suite de ces déclarations, une porte-parole de la police de Budapest, Eva Tafferner, a indiqué que l'enquête est encore en cours et que les inspecteurs continuent de recueillir les avis de nombreux spécialistes.

Ophélie Bretnacher avait disparu la nuit du 4 décembre dernier, et les dernières images d'elle vivante ont été prises par les caméras de vidéo surveillance entre le club Portside sur Dohány utca et l'entrée du Pont des Chaînes, sur le Danube. Son sac à main fût retrouvé le soir même sur . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

François Gaillard

Cofondateur de Hulala et ancien membre de la rédaction