Razem veut ressusciter la gauche en Pologne comme en Europe

A l'ombre des principales formations polonaises d'opposition, au sein d'un paysage politique culturellement dominé par la droite, le parti Razem cherche à réveiller la vieille gauche sociale-démocrate en cherchant à mobiliser la jeune génération autour de la justice sociale et de l'écologie.
C'est un petit parti qui avait créé la surprise lors des élections législatives d'octobre 2015 en rassemblant 3,6% d'électeurs six mois seulement après sa création. Fondé par des militants issus des Jeunes socialistes, des Verts et engagés dans plusieurs initiatives locales, Razem ("Ensemble") cherche depuis son origine à ressusciter une gauche polonaise en déshérence, incarnée ces trente dernières années par l'Alliance de la gauche démocratique (SLD), le grand parti social-démocrate héritier de l'ancien parti communiste . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi