Quelques difficultés en amont du Sziget 2009

La crise n'épargnera pas cette année, l'un des plus importants festivals d'Europe, le Sziget, hébergé tous les étés - faut-il le rappeler - sur l'île d'Óbuda.
Le festival qui avait accueilli l'année dernière 385 000 visiteurs, pour la moitié étrangers, semble avoir quelques difficultés financières cette année. Le directeur du festival, Károly Gerendai, a annoncé une augmentation des tickets journaliers qui coûteront désormais 10000 forints (30 euros). Cependant, en prenant en compte le cours du forint de l'été dernier et son taux d'aujourd'hui face à l'Euro, le ticket journée sera de 2 euros meilleur marché cette année pour ceux qui arriveront en Hongrie des euros plein les poches (le ticket acheté sur internet coûte cependant 40 euros). Cette augmentation des tarifs est due selon M. Gerendai, au recul du nombre de visiteurs prévus cette année, ainsi qu'aux sponsors obligés de réduire leurs dépenses; conséquences de la crise.

La plupart des étrangers se rendant au festival n'achètent cependant pas de tickets à la journée et peuvent éventuellement se réjouir . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

William Brown