« Pour les Autrichiens, la mémoire de l’ouverture du rideau de fer est très forte et hautement symbolique »

Le 2 mai 1989, il y a 30 ans jour pour jour, la frontière commune entre la Hongrie et l'Autriche était ouverte. Entretien avec Thomas Angerer, maître de conférences à l'Université de Vienne, qui nous explique en quoi cet événement constitua la première – et sans doute décisive – brèche dans le rideau de fer . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Matthieu Boisdron