Pioches et grelinettes à Budapest, chez les jardiniers partageux de Grundkert et Zugló

À Budapest, des riverains se transforment en jardiniers urbains et s'organisent autour de terrains partagés pour cultiver ensemble légumes, fleurs et aromates, à l'écart de l'agitation et du béton. Îlots de verdure au cœur de la ville, ces espaces communs sont le reflet des interactions et tensions à l'œuvre dans certains quartiers de Budapest. Reportage au "Grundkert" et à Zugló, au cœur de ces écosystèmes urbains.
De la rue István Apáthy adjacente, le "Grundkert" ressemble de loin à un terrain vague. Aux premiers abords, rien ne laisse penser qu'il s'agit d'un jardin : on distingue seulement, par dessus la maigre clôture, quelques chaises, une cabane en bois et de grands bacs. Un bel arbre trône au centre de cet espace, il s'agit d'un érable vert - zöld juhar, précise Ferenc Kling dit "Gibbon", à l'initiative de ce jardin. À l'image de cet arbre imposant, le Grundkert possède ainsi des racines bien ramifiées dans le quartier . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Marie Gallizia