Sur la BBC, Péter Szijjártó en avocat embarrassé de la Hongrie

Référendum sur les quotas de réfugiés, violences policières et Brexit étaient au menu de l’interview de Péter Szijjártó, ministre hongrois des affaires étrangères, invité jeudi dernier de l’émission HARDTalk, présenté par Stephen Sackur sur la BBC.
Londres (correspondance) - Multipliant les rires nerveux et autres signes d’inconfort, Péter Szijjártó est apparu sur la défensive tout au long de l'interview menée avec poigne par l'animateur britannique Stephen Sackur. Le ministre hongrois a ainsi préféré s'en tenir à la stricte langue de bois gouvernementale concernant les accusations de violences policières à l'encontre des réfugiés, révélées par l'ONG Human Rights Watch. Et a accusé systématiquement de menteurs toutes les personnes se permettant de remettre en cause la version officielle définie par le gouvernement.

Concernant le référendum du 8 octobre, Péter Szijjártó a défendu bec et ongle son interprétation toute particulière des résultats, tant pis si celle-ci faisait l'impasse sur l'invalidation du scrutin, pourtant indiscutable. Alors que Stephen Sackur évoquait à ce propos un . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Isma Hassaine Poirier