Orbán et Kurz ont préféré parler frontière que nucléaire

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a rencontré le chancelier autrichien Sebastian Kurz à Vienne mardi. Ce dernier s'est posé en trait d'union entre l'Ouest et le Groupe de Visegrád...que l'Autriche ne rejoindra pas. L'objectif affiché par Budapest de cette réunion de travail bilatérale entre Hongrois et Autrichiens était de renforcer la coopération des deux pays en matière de lutte contre l'immigration clandestine . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée