Nucléaire : la Hongrie veut rééchelonner le prêt russe

Les travaux d'agrandissement de la centrale nucléaire de Paks ont deux ans de retard. La Hongrie a entamé des négociations avec la Russie afin de repousser d'autant le début du remboursement de son prêt de dix milliards d'euros.

Des discussions sur le rééchelonnement du prêt russe pour la modernisation de la centrale nucléaire de Paks sont en cours, a annoncé vendredi János Süli, le ministre sans portefeuille en charge du projet . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée