Non, ce ne sont pas des zombies !

Environ 10.000 manifestants (selon les chiffres de la police) se sont rassemblés vendredi soir devant le parlement à Budapest pour réclamer une modification des lois sur les médias.

« Nous ne sommes pas des zombies ! » s’est esclaffé le speaker de la soirée, Tibor Bakáts, repris par une foule compacte et très hétérogène.

L’actrice Dorka Gryllus a lu la pétition dans laquelle les manifestants présents sur place ainsi que les plus de 70.000 personnes du groupe Facebook  « Egymillióan a magyar sajtószabadságért » exigent du gouvernement qu’il modifie la loi sur les médias afin qu’elle assure l’indépendance politique de l’autorité des médias mise en place (la NMHH) et la suppression des amendes « disproportionnées et arbitraires ».

Le rappeur MC Busa a chauffé la foule pour les jeunes, puis Janos Brody, du groupe mythique des années 1960-70, Illés, a fait chanter les moins . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée