Minorités hongroises : le grand jour ?

C’est aujourd'hui mercredi que le parlement hongrois doit voter la loi controversée sur la double citoyenneté des Magyars d’outre-frontière. La Slovaquie agite le spectre d’un retour de la "Grande Hongrie" et menace de rétorsions législatives la minorité hongroise implantée dans le sud du pays.
Prévenus de l’intention du Parlement hongrois de voter dès mercredi le texte, les députés slovaques se sont réunis mardi en session extraordinaire pour approuver à l’unanimité, à l’exception évidente du parti hongrois SMK, une résolution condamnant le projet de loi hongrois qu’il considèrent être une "atteinte à la sécurité nationale slovaque", selon les mots du premier ministre socialiste, Robert Fico. Le Parlement menace d’amender le "Citizenship Act" afin de déchoir de leur citoyenneté slovaque tous ceux qui se risqueraient à déposer une demande de citoyenneté hongroise. "Cet amendement prévoit en outre qu'à propos de l'occupation d’un poste de la fonction publique en Slovaquie étant lié à la citoyenneté slovaque, par l'acquisition de la citoyenneté hongroise, une personne donnée pourrait perdre automatiquement le droit d'occuper un poste public . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard