« Migrants, rentrez chez vous ! Dégagez ! En Hongrie, on parle hongrois ! »

Deux ressortissants du Yémen ont fait l'objet d'une agression à caractère raciste l'été dernier dans le centre-ville de Pécs. Après enquête, le bureau du procureur a décidé cette semaine de porter plainte . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée