Maher, restaurateur palestinien à Budapest

De la Palestine à la Hongrie, de la pratique de la médecine à la restauration, Maher a accepté de partager son histoire dans ce troisième épisode de notre série d'été "Budapest, ville du monde".
1996. La Hongrie sort à peine de la période socialiste. C'est une époque euphorique durant laquelle les initiatives fleurissent de tous côtés, où les idées bouillonnent, où un nouveau monde semble se dessiner. Un monde moderne, plus libre, plus démocratique. C'est dans cette atmosphère particulière que Maher arrive à Budapest. Il a alors une vingtaine d'années. Il vient de Palestine et a obtenu une bourse de la part de la Hongrie pour étudier la médecine. "J'avais le choix entre des pays arabes et la Hongrie, j'ai choisi la Hongrie. A l'époque, j'étais jeune, j'avais envie d'ailleurs, c'était l'Europe, la liberté…". Il arrive seul, sans amis et sans famille mais avec la soif de découvrir un nouveau pays. Avant lui, des dizaines de milliers d'autres jeunes étudiants des pays arabes ont pu bénéficier de ces bourses pour étudier dans les universités du . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Aurélie Loek