János Martonyi fait la leçon aux journalistes parisiens

En visite à Paris lundi matin, le ministre hongrois des Affaires Etrangères, János Martonyi, s'est courtoisement rendu devant le Club Grande Europe, association centrée sur l'Europe élargie, avant de se rendre à l'ambassade de Hongrie dans l'après-midi, pour parler des objectifs de la présidence hongroise de l'Union Européenne. Assailli sur la question des médias hongrois, c'est finalement M. Martonyi qui a donné une fessée aux journalistes parisiens, en français dans le texte.
Toute l'Europe occidentale s'en inquiète, la Hongrie se trouve dans une conjoncture médiatique un peu spéciale actuellement, et fait l'objet d'une déferlante de critiques à son encontre depuis le début de sa présidence de l'UE. En entrant dans un jeu de question-réponses avec les journalistes des plus grandes rédactions de France, il savait bien, en arrivant, que parler uniquement d'Europe serait une tâche difficile.

Sans trop de surprise, les journalistes français furent les plus désireux d'alimenter leurs papiers avec la question des m . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée