Lycéens et étudiants hongrois tentent de se faire entendre avant les élections

Entre cinq et dix mille lycéens et étudiants ont profité de la fête nationale du 15 mars pour porter à nouveau leurs revendications en faveur d’un système éducatif débarrassé de l’emprise idéologique du gouvernement national-conservateur. C'est avec une énergie et un sens du show qui tranche avec ceux de leurs ainés que la « génération Y » hongroise a revendiqué de profonds changements des méthodes éducatives qui ont cours en Hongrie depuis que de lourdes réformes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée