L’Ukraine repousse sa réforme controversée de l’enseignement des langues minoritaires

Le ministère ukrainien de l'éducation nationale a finalement repoussé à 2023 l'entrée en vigueur d'une loi controversée sur l'éducation relative aux minorités. Le gouvernement ukrainien s'en est finalement remis à la recommandation de la Commission de Venise et a étendu la période de transition pour l'application de sa loi linguistique qui devait initialement entrer en vigueur à la rentrée scolaire de 2020 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée