Les victimes de la catastrophe industrielle se mobilisent

Alors qu’une dixième victime de l’accident de l’usine MAL, survenu le 4 octobre, a succombé à ses blessures, les habitants des communes touchées par la pollution ont créé une association de victimes pour obtenir des dédommagements et plus de transparence quant aux risques sanitaires qu’ils encourent . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard