Les lamentations des Tziganes de Cigánd

Les Tziganes habitant à Cigánd sont harcelés par les policiers qui les verbalisent pour n’importe quelles raisons. Des policiers ont été envoyés dans cette petite ville suite à de nombreux cambriolages. Résultat : une flopée d’amendes infligées aux Tziganes. Une personne s’est vu sanctionnée pour ne pas avoir marché sur le trottoir – sauf qu’il n’y avait pas de trottoir . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée