Le retour des communistes dans le grand jeu politique divise les Tchèques

En République tchèque, la nomination du premier gouvernement avec l’appui des communistes depuis 1989, qui plus est le jour même de l’anniversaire de l’exécution de la féministe et socialiste Milada Horáková [le 27 juin 1950], a suscité une certaine aversion chez de nombreuses personnes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée