Le président hongrois signe la loi « esclavagiste » et souhaite un « Noël béni pour les employés »

Le président de la République, János Áder, a signé jeudi après-midi la loi sur les heures supplémentaires qui a jeté des milliers de personnes dans la rue ces derniers jours en Hongrie. Une manifestation est prévue ce vendredi soir dans les principales villes du pays.

Sur le site internet de la présidence, le président justifie sa décision par le fait que la législation n'entre pas en conflit avec la constitution, que des lois similaires sont en vigueur . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée