Le pique-nique paneuropéen, « une sérieuse fissure de plus dans le Mur de Berlin »

La Hongrie et l’Allemagne commémorent, lundi à Sopron, le « pique-nique paneuropéen » du 19 août 1989. Cet évènement a accéléré l’ouverture du « rideau de fer » qui entrainera la chute du Mur de Berlin. Entretien avec l’historien Maximilian Graf, l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire de la guerre froide, qui enseigne à l’Université de Florence.

Le 19 août 1989, des activistes de l’opposition au régime communiste, légalisée un an plus tôt, ont organisé un « pique-nique paneuropéen » à cheval sur la frontière entre l’Autriche et la Hongrie. Ils entendent montrer au monde leur désir de liberté et accélérer la déliquescence du bloc de l’Est. L’évènement est placé sous l’égide d’Imre Pozsgay, alors plus haut représentant de la Hongrie communiste, et d’Otto von Habsburg, eurodéputé allemand et fils du dernier empereur d’Autriche-Hongrie . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard