Le média rebelle « Telex » fait un petit chez les magyarophones de Roumanie

La rédaction de Transindex évoque des pressions politiques insoutenables et annonce vouloir lancer son propre média indépendant sous le nom de « Transtelex ». Ils bénéficient pour cela du soutien de leur alter ego budapestois Telex, à qui une mésaventure similaire était arrivée deux ans plus tôt . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Thomas Laffitte

Journaliste franco-hongrois basé en Europe centrale.