Le HVIM fait sa fête nationale devant le FMI

Jeudi 15 mars, jour de fête nationale en Hongrie, un petit groupe de militants d'extrême-droite proche du Mouvement des 64 Comtés (HVIM) a joué les troubles fêtes lors de la manifestation antigouvernementale organisée par le collectif « Un million pour la liberté de la presse ». Plus tard, le groupe renforcé par des manifestants du Jobbik a pu marcher tranquillement jusqu’à la Szabadság Tér ou le chef du HVIM, László Toroczkai est entré dans le Bank Center pour remettre une pétition au responsable du FMI en Hongrie. En l'absence de ce dernier, les militants ont lancé des pétards et des fumigènes dans le bâtiment . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Vincent Baumgartner