Le gouvernement Orbán est accroc aux sondages d’opinion

Le gouvernement de Viktor Orbán produit une quantité étonnante de sondages pour adapter en permanence sa stratégie politique et son discours, révèlent des documents émanant du cabinet du premier ministre.

Le bureau du Premier ministre, sous le contrôle du très controversé Antal Rogán, le « ministre de la propagande », comme le nomme ses détracteurs, a commandé près de . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée