Le déficit pourrait atteindre de 4.5 à 6.5% en 2010

A peine nommé par le futur chef du gouvernement Viktor Orbán, le prochain ministre de l’économie, György Matolcsy, a dévoilé lundi ses vues sur la direction économique a impulser au pays. Selon lui, le déficit budgétaire pourrait être creusé jusqu’à 6.5% du PIB au cours de cette année, pour permettre de réduire certaines taxes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard