« Le climat est devenu un vrai sujet d’actualité en Tchéquie », où l’on ose enfin parler de la fin du charbon

La Tchéquie commence doucement à entrevoir et accepter un avenir sans charbon. Radek Kubala, un journaliste spécialisé sur les questions climatiques et environnementales pour le portail en ligne Deník Referendum, nous explique les enjeux de la fin du charbon, les plans douteux du gouvernement qui envisage de la compenser par une relance du nucléaire et les difficultés sociales et politiques qu’accompagnent un passage aux énergies renouvelables . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

André Kapsas