Le cauchemar des clochards

L'itinérance est désormais un délit en Hongrie en vertu d'un projet de loi adopté la semaine dernière par la majorité gouvernementale, à l'initiative du ministre de l'Intérieur Sándor Pintér. Vivre dans la rue sur les sites du patrimoine mondial sera considéré comme un délit et les municipalités auront le pouvoir de désigner des espaces publics interdits aux sans-abri. Selon une étude, 7% des Hongrois comptent au moins une personne sans domicile dans leur famille ou parmi leurs proches . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée