La Tchéquie reste suspendue à l’état de son président et aux manigances de son entourage

Hospitalisé au lendemain des élections des 8-9 octobre, Miloš Zeman semble incapable d'exercer ses fonctions, mais son entourage fait tout pour le cacher. Alors que la police enquête sur des accusations d'abus commis par les hommes du président, l'opposition sortie victorieuses des élections joue de prudence . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

A étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie). Spécialiste de l'Europe Centrale et de l'ex-Union Soviétique.