La suspension de la grève des enseignants suscite l’émoi en Pologne

Le ZNP a annoncé hier la "suspension" de la grève des enseignants en Pologne. Si cette décision a suscité une certaine incompréhension voire de la colère dans les rangs des enseignants grévistes, une éventuelle reprise du mouvement au mois de septembre pourrait donner du fil à retordre au parti PiS au pouvoir, alors que démarrera la campagne pour les élections législatives d'octobre.
La conférence de presse était tendue. Hier à 13 h 10, Sławomir Broniarz a annoncé que le conseil principal du Syndicat des enseignants polonais (ZNP) a décidé de suspendre la grève au sein de l'éducation nationale à compter du samedi 27 avril, en concertation "avec les enseignants, les parents et les élèves". "Elle est arrêtée mais pas terminée. Je dirai plus : à partir d’aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle étape, beaucoup plus importante", a déclaré le dirigeant syndical . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi