« La Slovaquie n’est pas un bastion libéral en Europe centrale »

La victoire de Zuzana Čaputová lors de l’élection présidentielle en Slovaquie au mois de mars a suscité l’enthousiasme des opposants au national-populisme qui sévit dans la région d’Europe centrale. Nous avons interrogé le journaliste tchèque Martin Ehl pour regarder dans les angles morts de cette élection.

Courrier d'Europe centrale : Vous avez suivi le déroulement de l’élection à Bratislava et un vrai enthousiasme a semblé ressortir de vos différents papiers et portraits. Se trompe-t-on en affirmant que vous aussi êtes tombé sous le charme de Zuzana Čaputová ?

Martin Ehl : Probablement, car il ne s’agit que d’une impression. Plutôt que d’enthousiasme, je parlerais d’optimisme prudent. Certes, Zuzana Čaputová est . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Guillaume Narguet